Interview Cedric Malhomme

CÉDRIC MALHOMME : 

 

« BEAUCOUP D’ESPOIR POUR LA SUITE »

 

INTERVIEW DU DIRECTEUR SPORTIF DU VAL DE FRANCE FOOTBALL

 

Cedric Malhomme revient sur le début de saison des différentes équipes du Val de France, évoquant en toute franchise les motifs de satisfaction, les points à améliorer ainsi que les ambitions du club en termes de formation.

 

Comment s’est passée la rentrée des différentes équipes du Val de France?

 

Cela s’est globalement bien passé, même si certaines équipes connaissent des résultats difficiles. En U15, l’équipe de 2ème division monte et c’est compliqué, même si elle commence à rectifier le tir. Il ne faut pas oublier que le nouvel entraîneur de l'équipe William Gendre, découvre le club, il faut savoir lui donner du temps. Lors de son dernier match de championnat le coach et son équipe ont réussi à battre le leader du groupe "l'A.S. Champs" qui laisse entrevoir de bonnes choses pour la suite. En ce qui concerne l'équipe B, Michael Teixeira le technicien s'investit énormément pour faire progresser les enfants. Cette équipe a eu des difficulté à finir la saison dernière et pour le club c'était important de mieux la structurer. Marine Vieira qui vient de rejoindre le club récemment est venu renforcer le staff. Nous sommes tous conscients que la catégorie des 15 ans est incontournable dans notre projet de formation. En U19, c’est pareil qu'en 15A en plus le niveau est plus élevé, on peut espérer mieux, il y a du travail et ça va venir les coachs vont réussir dans un challenge de maintien en Excellence. En U17, Frederic Terrien parvient à redresser la barre car même si les résultats ne sont pas encore vraiment là après une année 2015/2016 assez traumatisante : c’est une belle satisfaction car cette équipe à retrouvée du dynamisme et un véritable état d'esprit sous la houlette de son nouvel entraîneur. Chez les Seniors tout va bien pour le moment c'est vrai c'est l'objectif numéro un du club. C'est un très bon départ maintenant il faut poursuivre la marche en avant et nous ferons les comptes à la mi-saison... Et puis, au niveau de l’école de foot, nous avons beaucoup travaillé pour renouveler l’organisation générale, avec Mathieu Czupryna à sa tête. Ce domaine est bien géré et il existe un bon niveau d’ensemble.

 

 

Quels sont tes principaux motifs de satisfaction ?

 

A l’échelle du club, je pense que l’organisation est mieux huilée. Le fait qu’il existe aujourd’hui un responsable pour chaque secteur fort, qui fasse office de référent, de relais et de premier interlocuteur, facilite grandement la communication et le dialogue. Cette organisation correspond à celle que je souhaitais à mon arrivée. C’est une bonne chose. Il y a ensuite des satisfactions au niveau joueur, comme la génération 2004-2005, actuellement en U12, qui est dotée de joueurs à fort potentiel, très talentueux. Bien sûre nous sommes aussi très satisfait des résultats de l'équipe fanion il faut bien le dire. 

 

 

Quelles sont les pistes d’amélioration ?

 

A l’heure actuelle, les éducateurs du club doivent s’améliorer dans leur capacité à anticiper les choses. Ils ont trop une vision à court terme, je veux les amener à en avoir une sur le moyen terme puis sur le long terme, et qu’ils s’organisent en conséquence. A force de répéter certaines choses, ce système va se mettre peu à peu en place, j’en suis sûr. C’est en tout cas mon cheval de bataille. En ce qui concerne le niveau de nos joueurs, il faudrait qu’il y ait davantage de joueurs de qualité dans chaque catégorie. Actuellement, ces joueurs de qualité sont en nombre trop restreint. Nos éducateurs doivent comprendre que le recrutement pour l’année prochaine à déjà commencé, et s’effectue chaque week-end.

 

 

Globalement, quels sont les objectifs pour cette saison ?

 

Comme je l’ai déjà dit, mes objectifs sont fixés à moyen terme. On s’est donné trois ans pour que nos catégories U15 et U17 atteignent le niveau Excellence pour obtenir une homogénéité avec les 19ans et les Séniors. Après quelques mois à mon poste, je continue à penser que c’est tout à fait réalisable. Il va simplement falloir s’en donner les moyens. Avec notre école de foot, nous disposons déjà d’une bonne base. Mais en attendant que ces jeunes pousses arrivent à maturité, il faut travailler. Et pour remplir nos objectifs, même si nous faisons de la formation, il faudra sans doute passer par une petite campagne de recrutement pointu à l’extérieur si nous sommes ambitieux.

 

 

Quel bilan tires-tu de tes premiers mois en tant que directeur sportif du Val de France ?

 

Je crois que ça bouge dans le bon sens. Les élus de la ville nous font d'avantage confiance et font le maximum pour nous aider dans notre tâche maintenant à nous de ne pas les décevoir. Au club, tout le monde tire dans le même sens, toute l’équipe administrative, tous les permanents en général sans oublier tous nos formidables bénévoles. Je ne ressens aucun frein dans mon travail. Alors forcément, ça me donne beaucoup d’espoir pour la suite des événements. Après c’est du football, et les résultats restent l’essentiel. Et c’est dans ce domaine que nous serons jugés.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau